Coordonnées

Cabinet Mieux Etre

18 Rue Docq

26100 ROMANS SUR ISERE

 

Vous pouvez nous appeler au :

06.75.06.85.17

Vous pouvez également utiliser notre formulaire de contact.

                                  LIBERATION DES EMOTIONS

Nous pouvons comparer notre cerveau à un disque dur. Tout comme un ordinateur, il enregistre tout et met en mémoire les nombreux paramètres qui interviennent dans une situation donnée. Ce qu’il mémorise est en lien direct avec un ressenti au niveau corporel.

 

Ainsi, un bébé de quelques semaines sait comment crier, pleurer, s’agiter pour faire comprendre à sa mère qu’il a faim. Si la maman à ce moment-là, ne réagit pas de manière attendue par le bébé en lui donnant à manger, l’enfant développe des sentiments de peur, ou de colère, ou de tristesse doublés d’un mal de ventre liés à la faim. La même personne devenue adulte, ne va plus crier, pleurer comme quand elle était bébé, par contre son cerveau a enregistré que la faim engendre chez lui, mal au ventre, angoisse, tristesse, colère. Pour éviter ces ressentis désagréables, la personne peut se mettre à manger de manière compulsive avant d’avoir faim. Mais elle ne sait plus pourquoi. L’origine du comportement est devenue inconsciente. Ce qui était adapté à la situation du bébé est devenu inadapté pour l’adulte.

 

Il en est ainsi pour les comportements répétitifs instaurés depuis la conception. L’adulte continue d’être piloté par ces réflexes comportementaux datant de la prime enfance.

 

Si nous reprenons notre image de l’ordinateur, il est important de défragmenter son disque dur afin de libérer de la mémoire. Il est tout aussi indispensable de procéder à une libération de ces mémoires émotionnelles.

 

La technique proposée commence par un moment de relaxation mettant le mental au repos. Puis, en étant à l’écoute des ressentis qui émergent, il devient possible d’en retrouver l’origine. Ensuite, grâce à des mouvements oculaires, du tapping de points d’acupuncture, et la mise en mots des ressentis, les émotions associées sont calmées, effacées. La dernière phase de la séance consiste à mettre un nouveau programme comportemental positif, adapté au moment présent.

 

A l’issu de la séance, les émotions d’origine étant apaisées, un mieux-être est immédiatement ressenti.

 

La durée des séances est variable selon l’ancienneté de la problématique, l’importance de l’impact émotionnel associé et la capacité de lâcher prise. Prévoir entre 1 h 30 et 2 h.

 

Un  suivi est indispensable. La séance entraîne des changements dans l’attitude, le caractère et la perception de l’environnement. Un temps d’adaptation, d’acceptation de ce changement est nécessaire. Une séance un mois après une première visite permet de faire  le point. Dans la majorité des cas, deux séances suffisent pour traiter une problématique donnée.

 

Des séances supplémentaires peuvent être nécessaires quand d’autres problématiques surgissent ou remontent à la surface.

 

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Cabinet Mieux Etre